Alzheimer – Aides financières

Que faire face à la maladie ?

Où obtenir les aides et les renseignements ?

Les aides financières

La maladie d’Alzheimer engendre des dépenses importantes auxquelles les patients et leur famille peuvent avoir du mal à faire face. Pour cette raison, il ne faut pas hésiter à recourir aux différentes aides mises en place par l’Assurance Maladie, le Conseil Régional et les mairies.

  • L’ALD : affection de longue durée

La maladie d’Alzheimer étant reconnue comme affection de longue durée, les patients bénéficient d’une prise en charge de 100 % par l’assurance maladie pour les soins en rapport avec cette maladie. 

  • Pour faire la demande : le formulaire appelé protocole est rempli par le médecin traitant en concertation avec la famille.
  • Après accord du médecin conseil de l’Assurance Maladie, votre médecin traitant vous transmet un volet du protocole qu’il est nécessaire de présenter à chaque praticien consulté dans le cadre de cette prise en charge à 100 %.
  • Les dépenses prises en charge : les traitements liés à la maladie, les consultations, les examens biologiques et radiologiques, les soins infirmiers, la kinésithérapie, l’orthophonie.

Les liens utiles :

http://www.ameli.fr/professionnels-de-sante/medecins/exercer-au-quotidien/les-affections-de-longue-duree/index.php

http://www.ameli.fr/assures/soins-et-remboursements/combien-serez-vous-rembourse/en-cas-d-affection-de-longue-duree/index.php

  •  L’APA (Allocation Personnalisée d’Autonomie)
  •  Pour faire sa demande : retirez un dossier auprès de la mairie du domicile du malade ou du Centre Communal d’Action Sociale puis, renvoyez-le dûment complété au Président du Conseil Général.
  • C’est une équipe composée d’au moins un médecin et d’un travailleur social qui viendra évaluer les capacités du malade domicile. L’évaluation de l’autonomie, à l’aide de la grille nationale AGGIR (cotée de 1 à 6), doit permettre un classement dans les groupes 1 à 4 pour obtenir l’allocation.
  • Le montant de l’allocation est calculé en fonction des besoins relevés et en fonction des revenus du demandeur.
  • Les dépenses prises en charge sont adaptées aux besoins particuliers de chaque allocataire : aides humaines et techniques, accueil de jour, hébergement temporaire…

L’Apa peut également bénéficier à des personnes hébergées en établissement dès lors qu’elles ont 60 ans et que la dépendance à l’aide de la grille AGGIR détermine une catégorie de 1 à 4. Certains EHPAD perçoivent directement l’APA afin de faciliter la vie des patients, si ce n’est pas le cas, il est nécessaire de constituer un dossier de demande auprès du Conseil Général du département de résidence. 

http://vosdroits.service-public.fr/F10009.xhtml

Soutien_local-Alzheimer

La prestation de Compensation du Handicap (PCH) pour les personnes âgées de moins de 60 ans

  • Avoir moins de 60 ans
  • Se renseigner auprès de la Maison Départementale des Personnes Handicapées (MDPH) afin d’obtenir le versement de la PCH.
  • La PCH peut servir à financer l’intervention d’aides à domicile, l’achat de matériel, l’aménagement d’un véhicule ou d’un logement.

http://vosdroits.service-public.fr/N14201.xhtml

Allocation Adulte Handicapée :

  • Sous réserve de conditions d’incapacité et de ressources, les personnes atteintes de maladie d’Alzheimer ou apparentées de moins de 60 ans peuvent en bénéficier.
  • Contacter la Maison Départementale des Personnes Handicapées (MDPH).

http://vosdroits.service-public.fr/N12230.xhtml

L’aide sociale pour l’aide ménagère :

  • Avoir au moins 65 ans et avoir besoin d’une aide ménagère en raison de problèmes de santé.
  • Ne pas disposer de l’APA
  • Demande à adresser au Centre Communal d’Action Social ou à votre caisse de retraite ;
  • Seuil de prise en charge : ressources mensuelles inférieures à 692.43 € pour une personne seule et 1 147.14 € pour un ménage. Pour les ressources mensuelles supérieures : prise en charge par votre caisse de retraite.

http://vosdroits.service-public.fr/F245.xhtml

Les aides pour payer son logement :

  • être locataire ou colocataire ou résident d’un établissement pour personnes âgées ou handicapées.
  • Se renseigner auprès de la Caisse d’allocations Familiales.

http://www.caf.fr/wps/portal/particuliers/catalogue/metropole/al

Exonération de la taxe d’habitation

  • Les personnes de plus de 60 ans ou étant veufs ou veuves peuvent être exonérées de la taxe d’habitation sous certaines conditions de ressources et de situation familiale.
  • Se renseigner au près de votre Services des Impôts des Particuliers.

http://vosdroits.service-public.fr/F42.xhtml

Exonération de la taxe foncière

  • Les personnes de plus de 75 ans peuvent être exonérées de la taxe foncière sous certaines conditions de ressources et de la situation familiale.
  • La résidence principale doit être vacante ou occupée par le conjoint.
  • Se renseigner auprès de votre Service des Impôts des Particuliers.

http://www.service-public.fr/actualites/00794.html

Exonération des charges sociales pour le particulier employeur d’une aide à domicile

  • Elle peut être accordée sous certaines conditions, en particuliers lorsque l’employeur a plus de 70 ans.
  • Faire la demande auprès de l’Urssaf de son département ou simplement remplir le document inclus dans le chéquier emploi-service.
  • Se renseigner auprès de votre Service des Impôts des Particuliers.

http://www.travail-emploi-sante.gouv.fr/informations-pratiques,89/foire-aux-questions,543/le-droit-du-travail-en-questions,1716/particuliers-employeurs,3473.html

Dégrèvement de la redevance télévisuelle

  • Les bénéficiaires sont les personnes exonérées de la taxe d’habitation, les personnes mutilées ou invalides, civiles ou militaires, atteintes d’une infirmité ou d’une invalidité d’au moins 80 %, les personnes de plus de 65 ans, sous certaines conditions de ressources et de résidence.
  • Se renseigner auprès de l’Union de recouvrement des cotisations de la Sécurité Sociale et des allocations familiales de chaque département (URSSAF) et au centre d’impôts du lieu de domicile du malade.

http://vosdroits.service-public.fr/F88.xhtml#N100E0

La carte d’invalidité :

  • Elle est accordée à toute personne dont le taux d’incapacité permanente est égal ou supérieur à 80 %.
  • Elle permet l’octroi d’une demi-part supplémentaire dans le calcul du quotient familial des impôts.
  • Elle permet également le droit à l’abattement de la taxe d’habitation et de la taxe foncière et une exonération de la redevance télévisuelle sous conditions de ressources.
  • Le dossier est à retirer auprès de la mairie ou de la Maison Départementale du Handicape (MDPH) du lieu de résidence de la personne concernée.

http://vosdroits.service-public.fr/F2446.xhtml

Réductions d’impôt ou de crédit d’impôt

  • Possibilité de bénéficier de réductions d’impôt lorsque vous employez une personne à domicile ou de crédit d’impôt pour certaines dépenses de gros équipements.
  • Se renseigner au près de votre Services des Impôts des Particuliers.

http://vosdroits.service-public.fr/F12.xhtml