Alzheimer – Diagnostic

LA MALADIE D’ALZHEIMER

La maladie d’Alzheimer est une maladie neurodégénérative (perte progressive de neurones)
incurable du tissu cérébral qui entraîne la perte progressive et irréversible des fonctions mentales et notamment de la mémoire.
C’est la forme la plus fréquente de démence chez l’être humain.


Que faire face à la maladie ?

Etablissement du diagnostic : généralistes et consultations spécialisées et libérales

Etablir un diagnostic précoce de la maladie est prépondérant dans le traitement de la pathologie et l’accompagnement du malade et de sa famille.
En cas de détection des premiers symptômes liés à la maladie, il est important de s’adresser à son médecin traitant. Lors de la consultation, il envisage le diagnostic et adresse le patient à une consultation mémoire ou à un spécialiste libéral.
Centres Mémoire Ressources et Recherche (CMRR) et Consultations Mémoire (CM)
Ce sont des lieux de consultations organisées au sein d’une structure hospitalière disposant d’une équipe de professionnels compétents pour évaluer et prendre en charge les patients ayant des troubles de mémoire ou des autres fonctions cognitives. Les patients y passent des séries de tests permettant de définir les anomalies de la mémoire, en particulier de la mémoire à court terme, et de les quantifier. Il s’agit également d’éliminer une autre cause de mauvais fonctionnement du cerveau.
Les patients peuvent également effectuer ces consultations auprès d’un spécialiste libéral.
Une fois le diagnostic établi, le spécialiste transmet le compte rendu de la consultation au médecin traitant. Cette coordination est un gage de sécurité et de continuité dans les soins, dans le respect du libre choix et des souhaits du patient.
Le médecin traitant devra non seulement évaluer la bonne compréhension par le patient de l’annonce de la maladie mais aussi jouer le rôle de pivot dans l’organisation des soins qui interviendront dans le futur.


Maladie_alzheimer-s6