Alzheimer – En établissement

Que faire face à la maladie ?

La prise en charge en établissement

Au fil des mois et des années, les besoins du malade vont évoluer et il deviendra parfois difficile de le garder à domicile. Afin de prendre la décision d’un placement avec sérénité, il est bon de parler de son quotidien d’aidant avec un soignant, médecin traitant ou infirmière. L’idéal est également d’associer, dans la mesure du possible, le malade à cette décision : il faut insister sur les possibilités de soin et d’activités de qualité de l’établissement et le fait que la vie quotidienne sera facilitée.

Le choix de l’établissement est important, tant pour votre proche que pour vous : il est fondamental de faire plusieurs visites après un entretien avec la direction qui vous renseignera sur le mode de fonctionnement de l’établissement et le nombre de places disponibles.

En outre, il faut prendre en compte :

  • les ressources du malade (les prix sont très variables d’un établissement à l’autre, selon que l’établissement est conventionné ou commercial) ;
  • son état de dépendance ;
  • la proximité avec la résidence de l’entourage.

Le libre choix du médecin traitant est garanti à la personne accueillie (sauf dans certains établissements publics au forfait global).

Les différents types d’établissement :

  • Les EHPAD : Etablissement d’Hébergement pour Personnes Agées Dépendantes
  • Les USLD : les Unités de Soins longue Durée appelées aussi longs séjour
  • Les PUV : Petites Unités de Vies

Les EHPAD sont pour la majorité des maisons de retraite transformées afin d’accueillir des personnes âgées dans des conditions plus favorables d’hébergement, d’accompagnement et de soins. Ces établissements sont soit autonomes, soit rattachés à un hôpital. Ils peuvent être de statut public, de statut privé à but non lucratif (association loi 1901) ou de statut privé à titre commercial.

Les USLD : Unités de Soins de longue durée appelées aussi long séjours.

Ces structures hospitalières accueillent et soignent des personnes présentant des maladies à un stade avancé et une dépendance importante. Elles assurent un suivi rapproché, des actes médicaux rapprochés, une permanence médicale, une présence infirmière continue et l’accès à un plateau technique minimum.

Les PUV : Petites Unités de Vie.

Elles proposent un hébergement dans une structure de moins de 25 places, dans un espace permettant de vivre « comme à domicile », accompagné par des professionnels.



Maladie_alzheimer-s7